_DSC4263.jpg
_DSC4148.jpg
_DSC4225.jpg

Par des rencontres, des ateliers ou des échanges plus informels, La Joie Errante tend à inclure les habitants dans son processus artistique. La diversité et la croisée de ses actions lui permettent d’opérer un mixage social, culturel et entre générations dans ses projets.

Par exemple, 

« Vacarme(s), ou comment l’Homme marche sur la Terre » (2019) a trouvé son terreau dans les témoignages d’acteurs du monde agricole mais aussi d’ateliers en lycée agricole, d’interventions dans des petites écoles rurales, de lectures en EHPAD, ou encore en assemblée générale du Crédit Agricole…

 « Passage(s), Tentative 1 : Naître » (2021) s’est créé à partir d’entretiens et d’ateliers en milieu scolaire de tous niveaux mais aussi dans le cadre de stages amateurs, d’échanges avec des acteurs locaux en lien avec l’enfance et la parentalité (bibliothécaires, éducateurs…)

 

A travers cette démarche particulière, la Cie se fixe pour objectif de s’ancrer dans le réel et de déjouer le stéréotype de la culture perçue comme « élitiste ». Il est indéniable de notre point de vue que l’intégration à la pratique et au processus artistique amène le public à reconsidérer les perceptions qu’il a du théâtre et l’encourage à en pousser plus facilement les portes.

En somme, l’objectif est de vivre et partager des aventures collectives grâce au théâtre. Vibrer aux sons des mots et des récits, partir du principe que chacun a une histoire à raconter et qu’elle peut résonner chez les autres. 

Parler ensemble pour que résonnent nos espoirs communs.

La Joie Errante - Compagnie associée à la Scène Nationale d'Albi et au Ciné Théâtre de Saint Chély d'Apcher - Siret 813 401 817 00016  - Licence 2-1093336 et 3-1093337