Ecriture en résidence à La Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon

Lauréat ARTCENA de l'aide à la création des textes dramatiques

Finaliste du Prix du Café Beaubourg 2020

Co-production : Scènes Croisées de Lozère et La Genette Verte, Complexe Culturel Sud Lozère

Texte : François Pérache

Mise en scène : Thomas Pouget

Avec : Sylvain Lecomte, Thomas Pouget et Valentin Clerc

Régie technique : Séverine Combes

Production/diffusion : Emilie Maraval
 

L’histoire d’une ferme, d’un homme et de l'agriculture française :

 

Vacarme(s) c'est d’abord l’histoire d’une ferme : la ferme des Drailles, quelque part sur le Causse. C’est là que vit et travaille, depuis des générations, la famillle Gayart.

Vacarme(s) c'est  aussi l’histoire de Pierre.

Pierre c'est un paysan que l’on retrouve à différents âges et virages de sa vie : du petit garçon parfois honteux de ses origines au jeune père fier et plein d’espoir, le spectacle nous entraîne à l’aube des 43 ans d’un homme en lutte et fatigué.

C'est un homme au portrait complexe qui a fait le choix (mais en était-ce vraiment un ?) de reprendre l’exploitation familiale avec ce que cela comporte de difficultés, de succès, de joie et d’amour.

Vacarme(s) c'est  surtout un hymne au monde rural : on y côtoie la beauté des petits matins, l’insupportable et merveilleuse odeur des bêtes dans l’étable, la noirceur des dimanches de solitude et la lumière des blés sous un soleil de juillet.

On y comprend l’histoire de l’agriculture française et de ses bouleversements, dont les enjeux dépassent désormais le monde agricole.

On y questionne profondément les problématiques universelles qui traversent la société contemporaine, à travers le prisme de la campagne et de l'agriculture.

Une fiction nourrie d’un important travail documentaire :

Vacarme(s) est une pièce de fiction inspirée des échanges et des rencontres avec plus de 150 personnes vivant en ruralité : agricultrices et agriculteurs, vétérinaires, techniciens, élus, lycéens ...

Après cet important travail de collecte de témoignages réalisée par la cie à l'occasion de résidences de territoires entre la Lozère et le Cantal, l'écriture a été confiée à François Pérache, afin de créer un spectacle à partir de cette "matière vivante".

Avec le soutien de la DRAC Occitanie, la Chartreuse de Villeneuve -lez-Avignon, des Ateliers Médicis, du Ministère de la Culture, du GAL Gévaudan, du département de la Lozère, du Ciné Théâtre de Saint-Chély-d’Apcher, la Communauté de Commune des Terres d’Apcher Margeride Aubrac, la ville de Saint-Chély-d’Apcher, la Communauté de Communes de l'Aubrac aux Gorges du Tarn, la Communauté de Communes Causses Gorges Cévennes.

En partenariat avec le LEGTPA de Saint-Chély-d’Apcher : résidence, ateliers et rencontres avec les élèves

Les Ateliers Tuffery (Florac),  Le T.Shirt Propre (Rodez) : costumes, Le studio de la Bête (Mende) : photos studio

La Joie Errante

Cie de Théâtre

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon